dimanche 17 février 2019

M Médico

Les conditions de travail des généralistes

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Un manque de reconnaissance et des conditions difficiles

Le métier de médecin généraliste autrefois synonyme d’honneur et de respect, peine de nos jours à trouver la reconnaissance qu’il mérite. Et pourtant le généraliste fait souvent preuve d’engagement pour sa profession, d’adaptabilité à des conditions difficiles et doit accepter une rémunération plus faible qu’un spécialiste.


Des conditions de travail peu attrayantes


Le médecin généraliste se voit confronter à des conditions de travail difficiles qui rendent le métier pénible et moins attirants pour les jeunes recrues de la médecine. Le manque de considération des médecins généralistes est un état de fait. Souvent dénigré par ses confrères spécialisés, le praticien doit prouver constamment ses compétences et doit répondre à des phrases dévalorisant son travail.

L’installation dans un cabinet est liée à une surcharge administrative, à des horaires contraignants et des gardes bien trop régulières. La vie de famille est alors lésée et mise de côté par nécessité. Le médecin généraliste est impliqué dans sa vie professionnelle qui empiète irrémédiablement sur sa vie personnelle. Les jeunes médecins optent pour une meilleure conciliation de l’exercice médical avec la vie familiale. Le travail en poste salarié exige moins de prise de responsabilité et propose des horaires réduits et mieux cadrés.

La rémunération du médecin généraliste est moindre que celle d’un médecin spécialisé. Une formation moins longue et différente explique cette différence mais le généraliste est pourtant confronté à de nombreuses pathologies qui dépassent le cadre d’un simple rhume.


Le médecin généraliste et la visite à domicile


Obligé de pratiquer la visite à domicile pour des personnes âgées ou des patients qui se déplacent difficilement, le généraliste doit cumuler les déplacements et faire face à de nombreuses difficultés. La visite à domicile s’avère plus longue qu’une consultation en cabinet. Il faut prendre en compte le temps de déplacement, l’installation pour la consultation et la gestion de la coordination des soins si nécessaire. L’investissement physique et psychologique est lourd pour le généraliste. Il est aussi souvent confronté à des abus de demande de visite à domicile. Des patients qui trouvent plus agréable de faire venir le médecin à eux alors qu’ils auraient eu la possibilité de se déplacer au cabinet.

Le praticien doit aussi prendre des risques lors du déplacement (routes verglacées, risque d’accident…). Certains médecins femmes enceintes sont obligées de se déplacer dans des conditions mettant en danger leur santé et celle de leur enfant.

Racisme, chien méchant, gestes déplacés, la visite à domicile n’est pas toujours synonyme de moment agréable. De plus, les médecins généralistes déplorent le manque de pratique en termes de matériel et de gestion des dossiers médicaux. Il est évident qu’un accueil en cabinet équipé et avec un matériel adapté est plus aisé pour le praticien.

La plateforme Nationale des Professionnels de Santé va travailler avec les médecins généralistes pour proposer des solutions pour pallier les difficultés de cette profession et pouvoir offrir des conditions de travail plus acceptables.


Edmond Le Borgne et Vincent SCHOLLHAMMER

La Plateforme Nationale des Professionnels de la Santé
7 rue Jean Baptiste Corot
44100 Nantes

E-mail :

contact@plateforme-professionnels-sante.fr.

Tél :

06 03 97 16 37